Surprise! Noël démarre maintenant! L'offre spéciale prend fin dans :
0000

Quatre Règles d’Or Pour Des Balades Réussies



Le chien est un animal social qui a besoin de contacts quotidiens, de se dépenser et de casser ses habitudes pour s’épanouir. L’extérieur est en mouvement perpétuel, ce qui permet au chien de découvrir de nouvelles choses chaque jour. Une promenade pour l’animal est aussi importante physiquement que psychologiquement. Elle lui permet notamment d’éviter d’avoir des troubles du comportement. De plus, il ne faut pas oublier que la balade est un moment privilégié entre le chien et son maître, des liens vont se créer et se renforcer à travers l’apprentissage et le jeu.

 

Bien choisir ses équipements

L’équipement a une grande importance pour une balade réussie, mais également pour l’apprentissage de la marche en laisse. Il est essentiel de ne jamais tendre la laisse car plus elle sera tendue, plus le chien voudra tirer de son côté. C’est pourquoi, il est souvent conseillé de choisir une laisse rétractable en bloquant le dérouleur ou alors une laisse de type corde en nylon.

Ensuite, vient également la question du harnais et du collier. Le harnais permet d’attacher la laisse sur le dos du chien. Ainsi, si le chien tire, la pression s’exerce sur le poitrail et non sur sa gorge. C’est pourquoi, pour les chiens tirants et qui veulent découvrir les odeurs, il est préférable de prendre un harnais.

Dans tous les cas, le plus important est que le collier ou le harnais soit bien réglé. On doit pouvoir glisser l’index et le majeur entre la sangle et la peau du chien. Vous pouvez également penser à prendre une gourde portative pour que le chien puisse s’hydrater pendant les promenades.

 

Définir des règles

Il est important d’apprendre au chien à marcher en laisse très tôt, ce qui permettra de passer d’agréables moments lors des promenades. Il est conseillé de commencer l’apprentissage dans des endroits calmes pour qu’il ne soit pas déconcentré. Surtout, il faut agir en douceur pour ne pas braquer l’animal. Il n’est jamais raisonnable de taper son chien ou de le tirer. D’ailleurs, il sera plus simple de lui apprendre si le chien n’est pas encore habitué à être lâché.

A vous de choisir le côté où vous voulez que le chien marche. Il est préférable de garder toujours le même côté, ainsi il ne changera pas de côté en permanence de lui-même. Prendre quelques friandises peut être utile. Par exemple, dès qu’il essaie de vous dépasser, tirez sur la laisse légèrement et dites « au pied » pour qu’il reste à vos côtés. Et dès qu’il revient, le féliciter et lui donner une friandise lui fera comprendre qu’il aura eu le bon comportement lors de la promenade.

Pour un chien qui tire en laisse des règles simples existent. Par exemple quand votre chien tire sur la laisse, vous vous arrêtez (ne le laissez pas vous traîner et ne le laisser pas accéder à ce qu’il veut). Quand votre chien arrête de tirer et/ou ce retourne pour regarder ce que vous faîtes, récompensez-le avec une friandise et des félicitations. Cela demande du temps et de la patience mais le chien apprend par répétition.

Même si la marche en laisse est importante vous ne devez pas non plus être dans l’exagération , à vouloir le garder absolument en permanence au pied. Votre chien à besoin d’explorer, il ne faut pas le contraindre à marcher en laisse près de vous mais simplement qu’il préfère marcher près de vous.

 

Diversifier la balade

Il est important de diversifier au maximum les lieux de promenade pour le chien. Tous les sens du chien sont en éveil lors des balades. Il sera intéressé par les formes, les couleurs, les textures, les sons, mais surtout par les odeurs. Que ce soit la ville, la campagne, la forêt, la rivière, la mer ou la montagne, il se fera un plaisir de découvrir n’importe quel lieu.

 

Respecter une certaine fréquence et durée

Le chien a besoin de sorties quotidiennes pour son épanouissement. Ainsi, il pourra être en contact avec d’autres personnes et animaux et également découvrir de nouvelles choses. La durée des promenades dépend de nombreux facteurs. Par exemple, un chiot doit être sorti moins longtemps qu’un chien, mais plus souvent puisqu’il a une vessie plus petite. Tout comme le chien âgé, il devra être ménagé selon son état de santé. On conseille souvent 5 minutes par mois de vie. Il faut également prendre en compte la race de l’animal, certains auront besoin de se dépenser beaucoup plus physiquement que d’autres. Cependant, le plus simple est de faire attention à son chien, il indiquera par son comportement si la balade a été assez longue ou non. En moyenne, un chien aura besoin d’une promenade quotidienne de trente minutes à une heure.

Il ne faut pas oublier que tous les chiens ont besoin des promenades quotidiennes, même s’ils ont un grand jardin à disposition. Cela permettra d’éviter tout trouble de comportement et contribuera à son équilibre. De plus, il ne faut pas oublier que c’est un moment privilégié entre le chien et le maître. Ce moment sera très agréable pour chacun, dès que le chien connaîtra les règles de base et que l’équipement, sera adapté.